suite... du Cycle des rêves

par zeio, vendredi 20 juin 2014, 15:55 (il y a 1465 jours) En réponse à Claire

Je ne crois pas avoir jamais eu cette certitude de quelque chose de bénéfique.
C'est comme une mère, on ne sait pas si elle est bénéfique, elle est la mère, au-delà du mal et du bien.
Le contenant, le "V" féminin.
Il me semble que la puissance du sentiment d'y être est variable.
Je crois que le sentiment de toute puissance est un piège dans lequel je suis tombé pendant des décennies.
C'est une tromperie à dépasser .
Une fois qu'on a évolué, dépassé ce stade, quelque soit ce qui est produit dans le rêve, il y a l'émerveillement et cette sorte d'abnégation qui renverse les autres sentiments égotiques.
Dans le rêve il ne s'agit pas nécessairement de l'histoire de soi. Même si nous y trouvons des connaissances, des endroits familiers. Ce sont sans doute des tromperies.
Dans le rêve il y a des murmures "plus vieux que les lèvres".

Fil complet :