Quarantièm's rugissants poème de Fabrice Selingant

par sobac @, mardi 02 mai 2017, 10:27 (il y a 79 jours) En réponse à le Rouge-gorge

allusion a la réalité politique du moment, franchir le cap est en effet un passage dangereux, pleins d'écueils d'incertitudes, d'aléas du lendemain

"Oh combien de marins, combien de capitaines Qui sont partis joyeux pour des courses lointaines, Dans ce morne horizon se sont évanouis ! Combien ont disparu, dure et triste fortune ! Dans une mer sans fond, par une nuit sans lune, Sous l'aveugle océan à jamais enfouis !"

Fil complet :