Quarantièm's rugissants poème de Fabrice Selingant

par au phil de la vie, vendredi 05 mai 2017, 09:15 (il y a 23 jours) En réponse à le Rouge-gorge

Voyageur, le chemin
sont les traces de tes pas
c'est tout ; voyageur
il n'y a pas de chemin,
le chemin se fait en marchant.
Le chemin se fait en marchant
et quand on tourne les yeux en arrière
on voit le sentier que jamais
on ne doit à nouveau fouler.
Voyageur, il n'est pas de chemin,
rien que des sillages sur la mer.

Antonio Machado

Fil complet :