Gorgée d’orgeat, fraîcheur tonique, folâtre apaisement poème de Fabrice Selingant

par le Rouge-gorge, vendredi 16 juin 2017, 17:04 (il y a 34 jours) En réponse à 'toM

Merci pour cette lecture Périscope, de l'intime à l'universel, oui, la récurrence des jambes, comme une obsession masculine, mais parce qu'un mais est essence même, avec le respect pour leitmotiv, car il fait de nous des humains plus que des hommes. Merci pour le chatoiement du vocable, j'apprécie le compliment.

Merci pour cette lecture sobac, le poème se dispute entre gourmandise, boisson, plaisirs plastiques et envie corporelle, tu parles de mariage, tu évoques la mauresque, qu'un poète me fit découvrir à Lodève, la poésie mène à tout...

Merci pour cette lecture 'toM, tu penses œnologie, merci pour la remarque sur la juxtaposition, sur la vision du déferlement, merci de chambrer dans toutes les occurrences du terme.

à vous trois, fraternellement.
Fabrice le Rouge-gorge

Fil complet :