indescence

par Marguerite, vendredi 16 juin 2017, 18:08 (il y a 101 jours) En réponse à yvette

Mascarade, volants bleus dessus-dessous, poupée de chiffon
Ma vue est en train de mourir
Elle n’est plus une voix mais un œil égaré
Je compte sur mes doigts les gestes, les pas en avant
Je multiplie, je coupe et je divise les mots
Le bras qui se lève prenant Dieu à témoin

On n’opère pas la mort
On n’opère pas le ventre
On n’opère pas le sexe ni la bouche dans le sexe
Il fait chaud, l’herbe se rétracte, tout se rétracte
La main dans la poche
La poche est un sac où se cachent les rêves détruits
Les mensonges révélés
La laideur amère

Le robinet fuit, il m’épuise maintenant le cloc cadencé des mots
Il me creuse la tête ce pas minuté
Sueur, tueuse de la nuit
Ne respire plus quand les chevaux se cabrent dans le bronze
Les trottoirs sont prisonniers des passants assis
Ecoute les rires des sans cœurs
J’ai tout compris volants bleus dessus-dessous, poupée de chiffon

Fil complet :