Mains, multitude aux doigts de chlorophylle, épanouies poème de Fabrice Selingant

par sobac @, dimanche 09 juillet 2017, 14:17 (il y a 13 jours) En réponse à le Rouge-gorge

un texte estival, les corps a l'abandon
la pensée en jachère
seulement vivre l'instant
le chant des cigales

Fil complet :