Voies associatives

par Claire, jeudi 13 juillet 2017, 11:25 (il y a 70 jours) En réponse à d i v

Le titre m'a mise mal à l'aise. Je ne pouvais m'empêcher d'imaginer une adolescente maladive tentant d'écrire avec le sang tiré de ses scarifications. Quelque chose de doloriste.
Et puis la deuxième associations c'est une chanson de Manset : "Pacte avec mon sang". Un pacte avec le diable qui en échange de sa signature lui promets la gloire et la fortune, et d'être "Jules verne, Maupassant"...ces auteurs du XIXème siècle dont il est devenu un grand lecteur, et qui ont fait pencher le style de ses textes vers - à mon avis - une certaine préciosité que je n'aime pas (sans compter ses derniers livres que je n'aime pas). Comme si, oui, en se servant de son sang, tiré hors du corps, on ne pouvait que perdre son âme, la vendre pour un leurre.
La troisième, c'est en lisant vraiment le texte qu'elle m'est apparue : il ne s'agit ici pas d'écrire avec du sang répandu par une brèche de la peau (même si cela apparaît furtivement avec l'image d'une chute à vélo blessant les genoux), mais plutôt il me semble du sang qui pulse à l'intérieur du corps, un sang vivant qui conforte la conscience d'être dans le monde, d'y baigner, et non un sang mort, fascinant.
Le lien avec le rouge à lèvres va bien sûr aussi dans le même sens.




Fil complet :