Mise au point sur la coccinelle

par Écrire, vendredi 14 juillet 2017, 16:35 (il y a 69 jours)

La coccinelle a sept points.
Premier point, un physique globuleux.
Second point, des pattes fines, fines, fines qui la trottine facile.
Troisième point, un don pour la tuerie en série. Terreur des pucerons, elle peut en trucider deux cent cinquante par jour sans demander la permission au bon dieu.
Quatrième point, elle est sexuée, mais mâles et femelles sont indiscernables à vue de nez. Du coup, tu ne sais pas s’il faut dire « pardon madame » ou « mes excuses monsieur » lorsque tu en écrases une par inadvertance entre le pouce et l’index.
Cinquième point, elle peuvent vivre un an. Il arrive qu’elles décèdent de leur belle mort au moment où l’on sert le gâteau d’anniversaire. C'est triste pour elles, mais ça fait une part de plus pour les invités.
Sixième point, j’aurais aimé vous en toucher un mot mais dans son testament, elle a rédigé de son écriture pattes de mouche : tu la fermes ! Donc, désolé. Les dernières volontés d’une coccinelle de province ne sont pas moins sacrées que celles d’une diva planétaire.
Septième point, elle a en a sept sur le dos. Et je me demande comment elle s’y prend pour voler parce que moi, avec un seul point de côté, j’ai du mal à courir.

Fil complet :