Les surprises de l'inconnu (suite et fin)

par Périscope @, lundi 17 juillet 2017, 09:34 (il y a 5 jours) En réponse à dh

tout à fait d'accord dh

la beauté, comme le mot "poésie" sont souvent des codes culturels intimidant.

je préfère traduire ces thermes en émotion.

le problème qui se pose est alors celui du langage, comment transmettre cette impression...

mais les notions de beauté et poésie à mon avis ne sont pas transmissibles,
ces mots sont utilisés par défaut

il suffirait "d'être" et d'exprimer ce sentiment comme on peut, on veut

ensuite c'est l'affaire du récepteur-lecteur-regardeur-auditeur de nommer cela comme il le souhaite, selon son contexte, comme tu le dis justement

Fil complet :