Rond de serviette

par Écrire, jeudi 27 juillet 2017, 22:21 (il y a 88 jours)

Un jour, les gens s’en vont. On ignore leur destination. On imagine toutefois que ce doit être plus loin qu’ici ou là. N’importe, on continue à mettre le couvert pour eux, à écouter la soupe refroidir, ses vapeurs s’essouffler, jusqu’à ce que la nuit s'ajoute au clair de lune. Un jour, les gens ne reviennent pas. On a beau se dire : c’est naturel. Quelque chose nous chagrine encore. Peut-être un espace de trop derrière l’assiette. Ou le prénom du silence, obstinément gravé dans ce rond de serviette.

Fil complet :