le poids des ans

par une description qui sent peut etre sobac @, mardi 01 août 2017, 10:26 (il y a 16 jours)

Arquer sous le poids des ans
et de ses dents en or
la vieillesse se meurt
doucement, mais sûrement

Encore quelques moments
ou le regard implore
l'enivrante torpeur
figée sur l'espace-temps

Demain si loin, pourtant
le râle de l'histoire
racontera la peur
de ces ultimes instants

L'après fleurira du sang
de l'absence d'efforts
du bruit des successeurs
sur l'autel des faux-semblants

Fil complet :