!

par Rémy @, mardi 01 août 2017, 10:30 (il y a 83 jours) En réponse à Claire

Ah pour moi la poésie est tout entière subordonnée au pinaillage, au choix de la lettre exacte en plus du juste mot.
Comme la musique, le tricot, la cuisine, l'architecture, la plomberie, la natation synchronisée, etc.. Il n'y a que l'informatique qui y échappe, parce que le compilateur ne laisse pas au programmeur le loisir d'être inexact ni donc la tâche de rechercher la précision, et le jardinage, parce que la météo est imprévisible et que les plantes font de toute façon ce qu'elles veulent (et poussent, et envahissent tout) (quand elles ne se recroquevillent pas sans raison) (sans parler des pucerons), et la peinturlure, qui est bonne fille à condition de ne pas y mettre de prétentions (mais pas la peinture !).


C'est vrai que "bain vivifiant" ça fait vraiment pube pour du savon... Non non, je n'ai pas réclamé de correction, la poésie est pleine de vers et c'est très bien ainsi. Même celle de cat, qui ne rime pas.

Tu peux éventuellement glisser quelque part une allusion qui permette de rapporter "bain vivant" à ces instituts où on trempe ses pieds dans un bac plein de petits poissons - mon grand-père racontait qu'en Indochine on faisait ça de son corps entier dans certains ruisseaux.

Fil complet :