le poids des ans

par Périscope @, mercredi 02 août 2017, 15:52 (il y a 135 jours) En réponse à une description qui sent peut etre sobac

poème inquiétant sur la mort

presque lucide et donc finalement rassurant

texte à vertige

l'enivrante torpeur : oxymore bien vu

les deux dernière strophes suggèrent plus que les mots

le râle de l'histoire
le bruit des successeurs
sur l'autel des faux-semblant ; je me répète ces phrase pour m'en
imprégner, les digérer, et les rejeter car elles sont criardes de vérité

Fil complet :