!

par Claire, samedi 05 août 2017, 17:19 (il y a 76 jours) En réponse à Rémy

Oui, après avoir vu ta réaction comme un renvoi plutôt inadéquat au sens littéral des mots, et une fermeture, je me suis avisée qu'en même temps cela ouvrait vers une image surréaliste.
Encore un chapitre à ajouter aux paradoxes de la poésie : en refusant l'évidence de sens d'une métaphore, en la ramenant de façon pinaillante à son sens littéral, ouvrir une porte cachée pour l'imaginaire (c'est pas très nouveau, mais c'est la première fois que je vois le mécanisme).

Tenir un lombric dans sa main est une expérience sensorielle particulière, vivante et métaphorique, voire érotique. Aura-t-on la curiosité de le laisser s'extraire par sa propre mobilité de l'anneau des doigts, ou le jettera-t-on en bordure de bêchage, pour le regarder se glisser entre herbes et mottes, disparaître ?

Fil complet :