Extrait de "rendez vous"

par Écrire, lundi 21 août 2017, 16:25 (il y a 29 jours)

Mon esprit respirait par sa présence. Elle offrait une voie d’accès au monde expurgé de la saleté ambiante, restitué dans sa pureté originelle. Chaque rue révélait une aube intitulée « amour ». En sa compagnie, les entreprises les plus fastidieuses prenaient un tour récréatif. Une matinée dans une laverie, une expédition au supermarché, l’exécution rébarbatives de besognes ménagères… autant de servitudes récurrentes métamorphosées en occasions d’agrément. L’une des plus lumineuse se présentait les sombres jours de pluie. L’assignation à demeure nous maintenait alors dans une inestimable proximité dont nous épuisions les potentialités érotiques avec une gourmandise adolescente.

Fil complet :