Emaz dans ler dernier numéro de la revue décharge

par François, dimanche 10 septembre 2017, 03:30 (il y a 10 jours) En réponse à dh

Mis à part le suicide je ne vois quelle activité humaine volontaire pourrait ne pas avoir comme essence celle de vivre plus intensément. Jouer, parler tout seul ou épater la galerie sont aussi des façons de vivre plus intensément, jusqu'à preuve du contraire ?

Concernant la seconde partie, "poétique" est un mot fourre-tout. Ce dont il parle c'est de l'émotion tout court, l'émotion poétique est liée d'une façon ou d'une autre au language. Comme l'émotion picturale est liée à la peinture ou l'émotion musicale à la musique.
La douleur dentaire n'est pas une émotion liée au language, elle n'est pas "poétique".
À moins qu'on veuille participer à la dissolution du terme "poétique" qui finit par ne plus rien vouloir dire d'autre qu'émotion.

Fil complet :