L'endormie

par dh, jeudi 21 septembre 2017, 08:50 (il y a 33 jours) En réponse à Claire

en vrac :

quand le soleil n’est plus qu’un mot>>>


il faudrait "questionner" ce "n'est plus qu'un" dépréciatif. ce qu'il implique. ce qu'il sous entend.

il y a un très beau chapitre dans l'ontologie du secret de boutang, sur la dyade veille/sommeil.

l'opposition (factieuse) entre chute/enfouissement/profondeur et élévation/ascension/hauteur :

"Il aimait alors mettre un disque de Garbarek jouant avec un quatuor qui reprenait des madrigaux de la renaissance. La froideur de cette musique, sa solennité, les envolées lyriques de Garbarek sur le ciel gris des strates vocales entremêlées du Hilliard Ensemble donnaient à Karma l’impression de planer, tel un oiseau navigant dans les courants aériens. Il perdit bientôt la notion du temps, évoluant à peu près en permanence dans un univers cotonneux et feutré."

Fil complet :