épiphénomène

par sobac @, jeudi 28 septembre 2017, 17:49 (il y a 25 jours) En réponse à dh

la fin du parcours, il chante cela comme une belle ballade, et il n'a pas tort
car souvent il a été semé d'embuches alors pour une fois, autant que la mélodie soit de la partie

bashö : je ne connaissais pas
dans l'haiku je pensais que c'était 5/7/5
mais apparemment ce n'est pas si stricte

la fin du parcours
un jour ordinaire en somme
le paon fit alors sa roue

Fil complet :