Paris-Moscou

par Écrire, mercredi 11 octobre 2017, 20:50 (il y a 66 jours)

Mai. L’hiver insiste sur Moscou. La fleur phare du printemps s’absorbe dans les jaunes et rouges de ses pétales clos.

Je me souviens d’un avril blanc. J’empruntais un chemin méconnaissable sur les bords de Seine. Une voie sur berge saupoudrée d’une nappe intacte ou nul, animal ou homme, n’avait imprimé son passage. Je courais, éprouvant à chaque foulée l’affaissement neuf des cristaux sous les crampons. L’ extraordinaire sensation de renaître avec l’impact. Le souffle d’une fraîcheur limpide sur mon visage…

L'hiver floconne à contretemps. Les tulipes à longues tiges, vaillants et frêles fantassins de la floraison, leurs tuniques refermées sous un froid vif que leurs éclatantes couleurs ne dissuadent pas.

Le ciel décide de la féerie. Du sucre glace sur un gâteau multi continental. Un trait d’union Paris Moscou.

Fil complet :