absurde

par sobac, lundi 18 décembre 2017, 13:15 (il y a 188 jours)

le chahut est-il absurde, quand il est maîtrisé
dormir debout est-il le vrai sens de l'égalité homme et femme
baroque est-il le style d'une définition indescriptible
burlesque , cocasse, excentrique , sont sur scène, qui tombe le premier sous les éclats de rire
impayable, insolite, impossible , sont dans la rue, qui fait la manche
saugrenu perd au jeu, qui rafle la mise
ouf dit au fou nous sommes sauvés, fou répond à ouf , c'est vous qui le dites


Arc-bouté face au vent de fronde, il dormait debout, avec ce style personnel qui le rendait impayable, d'ailleurs il ne payait plus de mine depuis longtemps. Le cocasse serait de dévoiler sa face cachée, sauf qu'impossible en français veut bien dire ce qu'il en ait. Aussi persuadé du contraire, il affichait cet air burlesque, comme si son excentricité était congénitale. Ouf nous étions soulagé, de savoir que la foi sauve, qui peut le mieux , peut le plus, surtout si le jeu en vaut la chandelle.
Alors rafler la mise restait le prétexte, afin que le chahut occasionné par de telles absurdités soit la raison de voir dans le baroque, l'identité d'un département n'ayant qu'une manche.
Mais sous les éclats indescriptibles, d'une foule recréant la houle, l'artiste salua en chapeau claque, déterminé d'en finir, histoire de ne pas se voir taxer de fou de Bassan


l'attrait des laids faits la part belle aux sceaux de lait
l'après délai fait la part belle à l'appeau d'allée
les traits tôt tirés font des matinées épilées
les très inspirés poulbots font Paris rutiler

Fil complet :