six fois 6 fois six

par claire, dimanche 28 janvier 2018, 11:53 (il y a 200 jours) En réponse à Périscope

d'accord avec tout ce que tu dis, en particulier à la fin, sur les commentaires explicatifs "à chaud"... l'avantage des contraintes c'est aussi d'entraîner le poème dans des contrées non prévues, non lues même par son auteur.

Je suis peu attentive aux jeux de mots, mais m'est apparu ce matin que les deux premiers pourraient se lire "cyprès" (j'en ai un devant ma porte). Arbre des cimetières, partout - et ce poème a quelque chose de mortuaire je crois - mais aussi en méditerranée arbre planté à côté de la porte en signe de bienvenue. L'intéressant derait de relier les deux : le mortuaire et la bienvenue.

Fil complet :