crépuscule

par seyne, lundi 23 avril 2018, 18:55 (il y a 30 jours) En réponse à sobac

Crépuscule, des bruits épars, le son d'une voix puis suivie de beaucoup d'autres
on s'interpelle. L'atmosphère à cette mollesse de l'aurore quand la journée de labeur recommence. Aujourd'hui devient le centre, l'enjeu principal,on compare cela à une arène, ou un ring, c'est selon l'humeur,mais ça ne change pas grand-chose; à part peut-être l'envie, et encore. Le temps se contente de faire défiler ses heures,il ne se pose pas de questions, il est immatériel, se fout de l'objectif.
Fourmilière, essaim, nid, gîte , ruche humaine, l'espace se consume,pourtant la mort rôde çà et là, cherchant sa quête, avec une sébile en peau véritable.



Je suis dure parce que j'y ai trouvé un intérêt, mais que l'impression d'un premier jet, où on dévide tout ce qui vous passe par la tête, et même pas relu, m'a fait me demander pourquoi tu ne retravailles pas, ou au moins pourquoi tu ne te relis pas, comme un pâtissier qui vous livrerait un gâteau dégoulinant, et un peu écrasé, bref, négligé et pas très appétissant malgré des ingrédients tentants....
Pourquoi tous ces lieux communs mélangés à ce qui est une vision personnelle intéressante ? Les textes "jets" ne sont valables que s'ils sont très surprenants, bizarres, déstructurés, et ce n'est pas le cas de celui-ci.

Et puis je me suis dit, la réponse est dans le texte : à quoi bon ? rien ne sert à rien, tout est épuisement et contrainte, donc ça va bien comme ça...j'ai rien compris ?

Fil complet :