arbres dans la mémoire

par seyne, samedi 05 mai 2018, 14:28 (il y a 138 jours) En réponse à Périscope

La paix dont tu parles, on la sent de façon obsédante (c’est volontairement que j’emploie ce vocabulaire issu de l’art de la guerre) dans la beauté des paysages de « Shoah ». Paysages dans lesquels s’est déroulé l’innommable, qui est raconté dans les détails par les survivants, calmement la plupart du temps. Ce sont les mêmes arbres, silencieux témoins, qui ont entouré ces scènes.
La force du film tient entre autre à cela : le calme et la précision des paroles, la beauté des paysages, disent quelque chose qui rend supportable l’abominatIon et la longueur du récit. J’ai mis très longtemps à me décider à le voir, il est vraiment long, mais aussi étrangement beau.

Il a seulement servi de déclencheur à l’écrIture de ce poème qui fait partie d’une série sur les arbres. Pour moi, les meilleurs symboles d’une certaine façon de vivre la vie.

Fil complet :