tkbhzdn

par seyne, lundi 14 mai 2018, 13:59 (il y a 68 jours) En réponse à kelm

J'ai toujours du mal à commenter tes textes, parce qu'ils ressemblent à la pulsation du sang, à la perception de l'étrangeté d'être en vie, des représentations de soi, à l'irruption des émotions, à l'animal en soi.

Il se trouve qu'hier j'écoutais une émission où on interrogeait un chorégraphe japonais sur son art, ses liens avec la danse buto, sur la danse buto elle-même.
Par exemple sur le fait que le crâne et le corps puissent être nus et fardés, et aussi sur la révulsion oculaire, les grimaces, qui semblent étranges à un occidental.
Il a répondu que la nudité, le fard, la tonsure, c'est un moyen de quitter ses particularités, son ego ; la révulsion oculaire est comme une façon de voir en dedans tout en restant en contact avec le dehors, et les grimaces une symbolisation de l'extase, sexuelle en particulier, telle qu'elle est représentée dans les estampes.
Je sais bien que je suis très loin de ton texte, pourtant, il me semble que ce n'est pas par hasard que j'ai fait ce lien.

Fil complet :