borne 45

par seyne, vendredi 18 mai 2018, 22:28 (il y a 152 jours) En réponse à au phil de la vie

en fait, une des beautés de ce texte pour moi c’est qu’il parle de la vie telle qu’elle est. Que justement il ne cherche pas à définir un essentiel mais accorde à tout cette qualité.
Ce qui est particulièrement intéressant c’est qu’il le fait à l'intérieur d’un thème (borne, anniversaire) qui au contraire pourrait conduire à une angoisse devant l’écoulement du temps, à la peur obsédante de le perdre, de le gâcher.

Fil complet :