Au fil de la vie

par seyne, samedi 02 juin 2018, 22:07 (il y a 199 jours) En réponse à dh

Les raisons pour lesquelles tu trouves les textes de Périscope « fades, faibles et insignifiants » sont exactement celles pour lesquelles je les trouve forts et signifiants.
Sans l’avoir choisi, faute d’inspiration, je m’éloigne d’une certaine forme de poésie où on se palpe l’âme, où l’on arpente des territoires imaginaires un peu autistiques.
Alors peut-être on rejoint le chemin de la prose, en apportant le meilleur de la poésie : distorsions, suspension du temps, vision ; mais en s’ouvrant plus à l’altérité, au monde réel, en s’éloignant de soi.


( je réponds à la fois à ce que tu dis de Périscope et à tes remarques sur le peu de « poésie » - ou ce que tu considères comme telle - en ce moment sur le forum.)

Fil complet :