néon ou nez on ne sait pas ou

par crois'y moi,c'sobac @, mercredi 06 juin 2018, 11:00 (il y a 75 jours)

le néon pendouillait, le reste à l'avenant
elle somnolait sur un vieux transat pourri
ici et la quelques canettes qui jonchaient

le cendrier plein, un filtre se consumait
relents nauséabonds, plus yeux rougis,
ce n'est pas exagéré de dire, quel torchis

en cause les fuites et autres inconvénients
du même acabit, la misère ou bien alors
la vie,ses déboires, ses excès, ses faits

dont on entend les échos,ici et là, et même
au rayon des fruits et légumes, achalandé,
sous la torpeur assassine,d'un mois de juin

ou l'on attend l'orage, les éclairs bien sur
qui font peur, quand la mort rôde encore
aux sons de, c'est l'apocalypse sûrement

nul doute, quand le court-circuit arriva
l'explosion balaya ce décor ubuesque
digne d'un roman des indigents associés

sauf que voilà,c'est a coté, enfin presque
entre le boulevard, l'impasse et manque
sous les cris quotidiens assourdissants

Fil complet :