Focale (14)

par seyne, lundi 16 juillet 2018, 12:06 (il y a 94 jours) En réponse à dh

Comme souvent, la vérité est entre les deux : il est impossible de diriger le lecteur - et heureusement - mais on peut anticiper certains ressentis (déjà en se mettant à sa place, même s’il est différent de soi) et choisir d’aller ou non dans cette direction.
Dans le cas présent, si j'imagine que la narratrice est une petite fille obèse j’ai tout de suite une explication sur le fait qu’elle fuie les regards et j’aI tendance à m’exclure de son vécu, à ne pas me laisser interroger par la dernière phrase, surtout dans un texte si court.

Je crois que la prose diffère de la poésie pour cela.

Fil complet :