Amours d'été

par Périscope @, jeudi 02 août 2018, 09:34 (il y a 16 jours)

Amour d'été


Elle serre ma lippe
Ma hache ripe et va occire sur ton lit des êtres mous
Elle serre si rousse ma rate sur son col
Et je vais me roulant avec mon hochet pour étriper la folle
Le son de son râle tire un lait partout où colle la houle
Et je tire
Et je tire à pic jusqu’à triquer ces cils que j’aime
Je serais sale
Une aile sur ta raie qui me rote ton mal
Un ru comme une île un repaire qui vire au soleil
Dans des trappes hors des haies je vais pour sourire
Pour te saler te ramer te piquer errer sur tes os comme un rat
Prendre un cerf au bois d’or pour marcher sur ton être
Que mon acte soit mon rôle
Que ma raclée soit une ride pour mon corps
Et que mon dos soit comme le sac de sel sur les ânes
La hideur commence quand se déciment sous le dais les as du cœur
Et que restent les chats le soir à chier chic au son du cor
Mais vient ton végétal que je mate
Vient ton vide que je tête
Vient ton jet que je vois rose
Et je vote
Et je dis non à l’humide
Je dis non au cactus
Je dis non à la dune chaude de la dame
Je dis non à l’action de mater
Je dis non à l’action de humer
Je dis non à l’action de téter
Je dis non à l’action de dire
Je vote pour tuer le mâle à sac hideux
Je prends l’avion pour voir le dôme des dames sur la dune
Je veux aider la mue des corps contre la raclée des pères
Je veux aider les nains
Je veux aider le trac dans les tripes
Je suis comme une rame sur la houle en action
Et je veux devoir ma dîme à toi Rire que j’aime

Fil complet :