Exil, exil, encore

par Myrtille, jeudi 09 août 2018, 10:25 (il y a 9 jours) En réponse à Périscope

C'était un live fait à la volée, je l'ai donc un peu repris



Je suis exilée de votre solitude qui vous tue un peu plus chaque jour
Je suis exilée de vos silences quand leur poids voute mes épaules
Je suis exilée de votre monde lorsque vos yeux n'ont plus de lumière proches d'une mort certaine
Je suis exilée de votre vivacité à aimer l'insurmontable lorsque j'ai peur de vous suivre dans des jeux dangereux, des moteurs qui ronflent pour lancer des voitures à toute allure
Je suis exilée de votre présence quand vos rêves m'isolent alors que les miens sont autres
Je suis exilée quand votre langage n'est pas le mien, les bourgeois ne s'expriment pas ainsi, les femmes ont leurs propres mots, une élégance qui plait
Je suis exilée de vos secrets qui organisent notre vie alors que ne perle aucun indice
Je suis exilée de vos projets alors que le calendrier rythme notre vie commune et me rend si triste
Je suis exilée de votre regard lorsque vous fermez votre porte et que vous tournez en rond dans votre propre monde ne me laissant voir que votre dos lors du sommeil
C'est terrible l'exil, le fossé qui se creuse, l'absence ressentie, l'inutilité d'être, la vie en transparence
La mort rode et m'exile quand vous prenez la parole coupant la mienne mise en retrait de ceux qui nous entourent
L'exil ouvre la porte, sentez-vous le danger qui nous guette malgré l'amour que vous me portez
Sentez-vous ce courant d'air qui s'infiltre à notre insu quand j'écris ce mot déchirant je suis libre
libre de prendre un autre bateau

Fil complet :