the damage is done

par lina @, mardi 04 septembre 2018, 18:59 (il y a 19 jours)

*



comme une foule d'étincelles

une multitude

perforant ton cœur

qui n'apprendra jamais sa douleur

la douceur du mal

se fourvoie dans des visions de chair

tandis que par la fenêtre pénètre le soleil

en rayons organiques

*


tu voles par dessus les toits

la mer

les ailes caressant le visage de tes peurs

une multitude

la foule des promeneurs tête levée vers toi

filant à ton but ultime

car désormais tu es l'automne

*



où en es-tu petit être de rêves

éveillé dans la roue des probabilités ondulant

entre ciel et terre

versatile en poésie génétique

et visant

le grand chêne accroissant sa ramure symbiotique

ne va pas te fracasser dans les limbes nocturnes

redresse redresse-toi vers la lumière

*



une part d'ombre brumeuse

a envahi ton cerveau

avec ses aubépines de mai et son muguet

quand le souvenir éclate tel une bulle

brillante, un astre lointain

un coteau de vignes versant ses signes

alphabet providentiel

ô larme de mots sans raison

*

Fil complet :