porcherie

par Florian, dimanche 23 septembre 2018, 22:59 (il y a 83 jours) En réponse à Florian

Je précise : l'extrait que j'ai vu montrait un handicapé mental se cognant la tête à répétition contre des murs et s'écroulant par terre à tout bout de champ. Ensuite son père qui jouait horriblement mal le plouc accompagné d'un gendarme tout aussi incompréhensible le raccompagnaient à la maison après avoir fait une cascade en voiture parodiant un film de James Bond.
Ce n'est pas du second degré, c'est bien clair, c'est quelque chose d'autre qui vise l'horrible. Un horrible qui ne peut pas être dépassé, sublimé. Ce n'est même pas de la violence gratuite, ni une dénonciation de quoi que ce soit, ni un réalisme mordant ou cynique. Dans toutes les catégories que j'ai citées il y a d'excellents auteurs.

Fil complet :