pavillon de l’Aurore

par seyne, vendredi 05 octobre 2018, 17:16 (il y a 17 jours) En réponse à jfmoods

Je suis toujours éblouie de la façon dont tes analyses assez "techniques" (est-ce cela qu'on appelle une analyse sémantique ?) viennent dévoiler et enrichir les différentes significations qui s'entremêlent dans un poème. Mais je suis convaincue que la technique est au service chez toi d'une remarquable intuition.
Je suis aussi toujours troublée de la façon dont la description la plus factuelle de choses vécus "en vrai" peut prendre dans un poème un sens symbolique que tu décryptes ici. Ça fait deux magies qui se répondent.

Le "Pavillon de l'Aurore" se trouve dans le parc de Sceaux, où je suis allée par hasard le week-end du Patrimoine, avec l'espoir d'en visiter l'intérieur. Il était toujours fermé lorsqu'enfant je passais de longues après-midi avec mes cousines dans ce parc. Il y avait de l'eau dans son petit bassin, et des piécettes que nous avions pêchées un jour pour aller nous acheter des caramels.
Le poème est né de la confrontation de ces souvenirs avec la réalité actuelle, revue, l'homme en haut de l'escalier accueillant et filtrant les visiteurs.

C'est vrai que certains châteaux ont été importants pour moi, (j'ai écrit un poème qui disait : "châteaux parfaits, demeures qu'on ne possède pas")...dont celui dont il est question dans la deuxième partie du poème.

merci beaucoup.

Fil complet :