L'O et moi

par Casimir, mardi 30 octobre 2018, 18:02 (il y a 323 jours) En réponse à Casimir

C’est infondé, c’est sans fondement. C’est trop nombreux et invraisemblable. Ce n’est pas ainsi. Vous me dites que mes clés sont au nombre de tant mais c’est faux. Vous vous acharnez à me dire qu’il y en a tant mais c’est impossible qu’il y en ait tant, c’est trop nombreux. Ça ne tient pas debout. Je n’y crois pas. Je ne peux pas vous croire. Arrêtez d’essayer de me convaincre. Cette chambre que j’habite, là dans l’immeuble d’en face, l’ensemble de cette chambre, l’histoire de cette chambre, et cela jusqu’aux extrémités de cette chambre en sont la preuve. Mes douleurs aux extrémités en sont la preuve. Par extension, ces clés, les clés dans ma poche, en sont la preuve, ces clés qui ne sont pas nombreuses ou multipliés, en sont la preuve. Les clés dans ma poche sont des clés non multipliées, ce ne sont pas non plus des clés additionnées ou divisées, des clés en parties ou des clés fractionnées. On me l’a pas interdit, on ne me l’a pas interdit de me souvenir. On ne m’a pas interdit de mettre ma main dans ma poche pour tenir mes clés. On ne peut rien me reprocher, je ne me tiens pas le sexe ou je ne sais quoi. De toute façon je peux parfaitement le détacher pour le mettre autre part. Je sais qu’il n’y a pas une infinité de clés dans ma poche. Je n’en mordrais pas, je pourrai m’en arracher les dents, qui me font déjà mal, que je n’en mordrais pas non plus, et cela pour plusieurs fois. Oui, j’ai des clés dans ma poche, mais c’est un chiffre rond de clés. D’ailleurs elles sont dans ma poche, et vous n’êtes pas dans ma poche n’est-ce-pas ? Comment pouvez vous dire combien de clés j’ai dans ma poche ? Vous n’avez pas la main dans ma poche. Et même si vous aviez votre main dans ma poche, ce dont je doute mais qui est possible, comment pouvez-vous compter autant de clés ? Et même si vous êtes capable d’en arriver à ce nombre, ce dont je doute encore, mais ce qui est possible encore, qu’est ce que vous avez à me reprocher ? Je ne vous mens pas, j’ai tel nombre de clés dans ma poche et ce n’est pas une infinité de clés, je ne sais quel chiffre absurde. Écoutez, je crois que j’habite dans la chambre, dans les extrémités de la chambre, de cet immeuble en face, si c’est bien un immeuble. Vous pouvez vérifier, je ne sais pas, mais je pense qu’on se souvient de moi. Je crois que j’habite avec l’O et je crois que je n’ai pas besoin d’un tel nombre de clés. Ce serait invraisemblable. Je ne souffrirai pas autant, et puis je crois que mes poches ne pourraient pas contenir ce nombre de clés, elles s’écrouleraient sous le poids et moi avec. Je ne pense pas qu’il y ait autant de portes ou de tiroirs chez moi. Je crois qu’il y a bien des portes et des tiroirs chez moi, mais pas autant que ça, à quoi me servirait des clés dont je n’ai pas l’usage ? Je ne suis pas un cambrioleur, un concierge, je ne dois pas nourrir le chat du voisin ou attendre pour lui l’employé du gaz. Enfin, je ne crois pas, j’en serai incapable puisque je n’ai pas ces clés. Elles ne sont pas aussi nombreuses, et puis je ne me promène pas avec les clés des autres, cela me causerait de l’embarras. Cela causerait de l’embarras à tout le monde et on me chasserait de ma chambre, et je crois que je devrais y rouler jusqu’à ses ultimes extrémités, ce qui provoquerait encore des douleurs.

Fil complet :