fuu

par au phil de la vie, vendredi 02 novembre 2018, 22:57 (il y a 45 jours) En réponse à sobac

De quelle démagogie parles-tu ?



A part ça, quand plus de la moitié des espèces vivantes a disparu en quelques dizaines d'années, c'est l'inconnu.

Face à cet inconnu, il est raisonnable de se dire qu'on n'en a plus pour longtemps, en même temps ce n'est pas admissible.

L'humanité est face au pied d'un mur qu'elle n'a peut-être jamais eu à affronter, sinon à ses origines.

Certaines minorités au pouvoir semblent décider qu'il n'y aura de la place que pour leurs minorités. Leurs lubies sont mortifères et sans avenir, y compris pour eux-mêmes mais ils sont rendus aveugles par cupidité et égoïsme.

Face à leur dessein, il n'y a d'autre alternative que de s'élever. Encore faut-il prendre conscience des enjeux et des forces en présence.

C'est déjà une course contre la montre qui est engagée et, il est vrai, elle est partie sur de mauvais rails. Mais, tant qu'il y aura des humains, il y aura de l'espoir, des résistances, et d'autres chemins sont possibles que la fin à court terme de tout un chacun.

Bref, que chacun chemine, et se détermine, chacun n'est pas dépendant de ce sur quoi il n' pas prise et le pouvoir d'agir, pour le reste, chacun est responsable de ce qu'il souhaite et de ses actes. Bonne nuit.

Fil complet :