du 2 octobre

par Timothée @, mardi 06 novembre 2018, 17:19 (il y a 12 jours)

Je vous aime comme moi-même.

Donc je vais vous faire chier. Donc je ne vais pas vous respecter, je vais vous détruire et vous haïr. Donc je vais vous saboter et vous mener dans les sentiers de la perdition. Donc il y aura de la joie chez les médiocres, ce sera le monde à l'envers et les cerises à la Toussaint, l'hiver au cœur du printemps et l'automne dans tous les cœurs.

Si Dieu le permet, bien entendu...

Donc j'aurai cessé de vivre, j'aurai de la sympathie pour les saints, sans être pressé du Saint Esprit. J'attendrai que rien ne passe et j'adorerai que rien ne se passe comme prévu. Je mourrai même alors que je suis mort.

Mais même au plus profond de moi, il y a, comme en vous, une fraction d'étincelle de beauté. Au fond, c'est elle qui me tue et qui me fera revivre. Je le sais et j'en suis malade. J'ai peur de la guérison comme vous avez peur de moi.

Ma prière n'a ni queue ni tête et je suis tenu par la queue. Je suis des ténèbres et je mets en relief la lumière.

Tic, tac, tic, tac...

Fil complet :