j'attends un chef d'oeuvre

par Florian, lundi 19 novembre 2018, 14:26 (il y a 26 jours) En réponse à seyne

Attendre un chef d'oeuvre dont on ignore l'existence, dans une prose psychologique, réflexive et sensible, n'est-ce pas le symptôme de ce qui ne viendra pas ? N'est-ce pas l'attente soignée, à l'abri des risques, une dimension sacrée posée sur l'attente, sur sa tension et son silence, sur la crainte d'un chaos ou d'une anarchie qui nous éloignerait de notre voix, de notre parole ?
Attendre un chef d'oeuvre est un symptôme, suffisant pour qu'on en parle, pour qu'on en fasse un acte d'écriture. Le chef d'oeuvre a t'il jamais existé, n'avons nous pas fait tous que l'attendre, s'est-il construit seulement dans son attente, dans une sorte de gravitation autour d'un noyau ? Il existe pourtant, nous en avons la preuve. Mais nous n'en avons pas toujours les moyens.

Fil complet :