L'escalier qu'on descend la nuit

par sobac @, vendredi 23 novembre 2018, 11:54 (il y a 22 jours) En réponse à Périscope

en relisant , c'est vrai que c'est une histoire d'amour de la vie a deux ou chacun est la béquille de l'autre
le handicap on le vit on le subit par obligation, alors on s'accroche pour ne pas avoir ce sentiment d'être devenu à part

Fil complet :