l'argent

par sobac @, mercredi 28 novembre 2018, 12:07 (il y a 16 jours) En réponse à tartignole

l'Argent

On ne prête qu'aux riches, me dit un milliardaire avisé,
vérité de La Palisse, c'est comme cela que l'argent fait des petits, pardi,
en étant sur d'en avoir pour son argent.
C’est ainsi que chemin faisant,
le pouvoir de l'argent s'étend.
Ce qui en aucun cas est une raison de jeter l'argent par les fenêtres,
me précise t'il avec ce ton qui sied , de ceux qui sont nés
avec une cueillere en argent dans la bouche.
Je lui réponds que j'ai toujours trouvé çà louche ,
il me rétorque, oui, mais l'argent fait le bonheur ( de filles pas farouches),
une façon d'avoir le beurre et l'argent du beurre,
et d'être payé argent comptant.
Je trouve son humour un peu lourd,
et pour le parodier , "le temps c'est de l'argent"
j'en profite pour filer.
Mais il n'entend pas être en reste, me dit que si l'argent est corrupteur,
c'est que tout s'achète, l'argent n'a pas d'odeur,
pas plus, qu'il n'a de sentiments.
Puis il me sort le couplet, "l'argent est le nerf de la guerre"
qu'un sou est un sou, et qu'abondance de biens ne nuit pas.
C’est sur que des phrases toutes faites, il en a des tas.
L’argent serait donc un aimant, et même s'il aliène,
les gens l'aime, c'est pourquoi ils s'en donnent la peine.

Je préfère de loin les gens aux poches percées
pour qui l'argent n'a d'intérêt, que si il est partagé,
ne cherchant pas l'accumuler.
A ceux dont l'argent brûle les doigts,
devenant roi, le temps de cet aléa.
Heureusement que plaie d'argent n'est pas mortelle,
imaginez la tête de bill Gate,
moins soft dans le micro,
annonçant des résultats en dent de scie,
en exhortant de dépenser son argent
et non de le jeter par la window.
On parierait alors sur l'argent nécessaire,
comme on mise sur l'éphémère,
quand on voyage sans argent.
Le temps deviendrait un passe-temps
ou l'argent resterait celui qui blanchit,
les tempes des marchands du temple .

Fil complet :