Post-it 2 : Jouir

par sobac @, vendredi 28 décembre 2018, 11:12 (il y a 172 jours) En réponse à Périscope

mon texte vivre ne t'as fait aucun effet alors je poste celui ci


Jouir

Jouir, le verbe le hanter,
Connotation habituelle
Du sexe a tous les étages
De la débauche concentrée
Du stupre a l’état brut
De la luxure sans armure
Avec odeurs corporelles

Jouir, de l’instant immortalisé
Avec la rétine complice
L’ouïe sans abysses
Et l’odorat aux aguets
Sens en alerte d’émotions
De son corps a l’abandon
Ou l’extase est a son apogée

Jouir, dans un cri bestial
D’un souffle amplifié
Un râle enfin libéré
Sentiment de tension relâchée
Fuite de ses pulsions intimes
Au bord d’un lac anonyme
Avec ce langage verbal

Jouir, ultime paradoxe
D’une vie sans équivoque
Entre frontières et horizons
Avec utopies, chimères
D’un cœur breloque
Tourbillons éphémères
D’une arène, ring de boxe

Jouir avant de mourir
Comme une fin orchestrée
D’un départ précipité
D’une absence éternelle
De ces suites ritournelles
D’oublis déjà balayés
D’une fin qui fait languir

Fil complet :