La grève des mots

par sobac @, mardi 05 mars 2019, 10:17 (il y a 82 jours) En réponse à au phil de la vie

Plus de bruits, plus de mouvements, plus d’inertie
Paralysie, asphyxie, bordel complet dans le pays
La grève est la, promenons-nous dans les bois
Voir si les CRS sont la, et nous aux abois
Ce matin c’est l’hallali, tous poursuivi
Plus envie de bosser, d’usiner, de se faire chier
Vive les grasses matinées, la bonne odeur du café
L’hiver est la saison idéale, faire la grève est un régal
Seuls les lèche-culs, les sbires, ilotes et autres soumis
Se rendent au turf, ça fait un paquet de commis
Valets à disposition, la société est en régression
Où sont passées les grèves d’antan
Quand mobilisation rimait avec abolition
Quand désespoir nécessiter la rébellion
Avoir des conditions dignes de la part des patrons
La grève ne fait plus recette, plombée par les crédits
Par l’individualité qui à divisé même les couples unis
C’est l’heure solennelle du chacun pour soi
En fait c’est un grand n’importe quoi
Tout le monde comprend, mais ne le fais pas
C’est devenu la grève à la carte
Corporatisme ne favorise pas l’ampleur des dégâts
La France d’en bas ne s’en remettra pas
Et ceux d’en haut dans tout ça
Ils aiment toujours les gâteaux aux trois chocolats
Si ce matin c’était calme plat
Une grève qui donnerait le la
pour redire encore et encore
Que notre vie on la sue par tous nos pores
La grève mérite bien ça

Fil complet :