travelling latéral

par Périscope @, lundi 25 mars 2019, 19:12 (il y a 84 jours) En réponse à sobac

ce que j'apprécie c'est le brouillage entre le monde réel, concret, et l'émotion, la pensée, le sensible

souvent on bascule soit dans l'abstrait ou le réalisme obtus, tandis que là tu parviens à tenir cet équilibre fragile, aléatoire

ce qui fait que les "marqueurs" réels permettent au lecteur de rentrer dans le contexte, c'est une porte compréhensible et ensuite on peut te suivre dans tes projections plus personnelles, ton voyage intime

c'est un compromis d'écriture très agréable pour nous

ce travelling latéral devient aussi celui d'une transversalité (comme on dit aujourd'hui)

Fil complet :