SI VOUS SAVIEZ COMME LE DESIR EST GRAND

par d i v, mercredi 17 avril 2019, 21:12 (il y a 130 jours) En réponse à d i v

LE SERPENT / Qu'est-ce qu'on n'aurait pas fait pour un peu d'amour si près du monde au large et dos au mur tu tires la langue t'avales un souffle ou est-ce une douleur après l'effort une micro fissure que tu sondes avec ton corps je sais pas j'en sais rien j'ai jamais su où allait les murs derrière toutes ces portes je regarde la route au-dessus de tes épaules j'aime bien tes pieds pour me marcher dessus j'aime bien ta large queue pour inverser les rôles pour voir un peu la mort de l'autre qu'est-ce qu'on n'aurait pas fait pour un peu d'amour je laisse fondre le soleil sur des fleurs abîmées que tes robes embrasseront peut-être tu sais la robe bleue que la nuit assassine au matin quand les corps sont fatigués toujours applaudir l'ombre supérieur à la lumière quand tu marches en face de moi y a des pierres foncées devant le palais détruit à force de rompre et de pencher la tête tu dessines une forêt pour te perdre avec moi enlacés la nuque est un endroit merveilleux pour rompre les baisers oh regarde le beau terrain vague au bord de mes lèvres pour te mordre la peau jusqu'au sang dans des rêves impossibles à faire la petite boite dans son écrin de porcelaine pour croire que la falaise est la marque de tes dents posées n'importe où l'insecte boit jour et nuit notre peine petit animal sur le dos prêt à attendre la foudre on refera le monde c'est ça on refera le monde quelques secondes et puis s'en va le mouchoir blanc posé derrière ton dos ressemble à un papillon noir quand il est loin qu'est-ce qu'on n'aurait pas fait pour un peu d'amour j'ai plus envie d'écrire même la colère dans nos ventres est difficile à suivre j'ai plus envie d'écrire contre ton corps ma bouche est morte je viens de faire l'Amour avec un homme le serpent.












What we would not do for some love, so close to the world, off the wall and back




you sitck out your tongue, you swallow a breath




or is pain after the effort, a small crack?




You with your body probes, I don't know, I know, I never knew




where were the walls behind all those doors?




I look at the road above your shoulders.




I like your feet to walk all over me




your big tail off




to reverse roles, to see some of the other dying




What we would not do for some love




I let the sun melt on wasted flowers




that your robes perhaps embrace




you know the blue dress




that night murders




morning, when the bodies are tired




we always applaud




Higher darkness to light




when you walk in front of me




there are dark stones




the palace destroyed, forced to break




bending your head you draw a forest




to lose with me entwined




the neck is a wonderful place




to break the kisses




you look so beautiful




asteland on the edge of your lips




to bite your skin until it bleeds




impossible dreams




the little box and it's porcelain casket




to believe that the cliffs




are the brand of your teeth




put anywhere




the insect drinks day and night




our pain




small animal on the back to wait




ready for lightening




we will make the world, that's it




make the world a few seconds




then goes the white hankerchief




lying on your back looks like




a black butterfly when he is away




What we would not do for some love




I want to write more




even anger in our bellies




it's difficult to follow




to write more against your body




but my mouth is dead




I just made love with a man




the snake

Fil complet :