Michel Houellebecq

par 411, samedi 18 mai 2019, 13:25 (il y a 178 jours) En réponse à seyne

Merci seyne. Et merci à tous. Pour répondre à ta question: j'ai samplé un chant diphonique mongol, un chant amérindien et un extrait de brian eno. Pourquoi Houellebecq, eh bien c'est déjà que je suis admiratif de son travail, mais c'est aussi le débit de sa voix qui m'a intéressé, rapport au tempo, au rythme global du morceau.
Mais oui, sans doute que cette parole naît d'une "novlangue", comme l'aboutissement concret d'un morceau sans véritable sens. Reste à savoir quoi penser de ce qu'il dit. Je n'ai pas la réponse.
Quoi qu'on en dise Houellebecq est un dandy. Et même les silences entre ses mots sont intéressants.
Je viens de m'acheter Sérotonine, ce sera ma prochaine lecture.

D'ailleurs, parlant bouquin, je vous conseille vivement de vous pencher su Yann Quéffelec, notamment Les Noces Barbares et Boris après l'Amour.

Bref. A vous.
Et merci encore.

Fil complet :