vert

par seyne, mardi 11 juin 2019, 11:40 (il y a 181 jours) En réponse à Florian

tu poses une autre question qui m'empêche presque d'écrire en ce moment : le fait que l'imaginaire - un imaginaire finalement assez confortable puisqu'il est imaginaire - puisse prendre la place de la vie. C'est le thème d'un autre poème que j'ai posté ici :
le lieu du désir


Il est très formel aussi : 4 strophes de 6 vers de 8 mots chacun.

Fil complet :