Enfance

par Soledad, mardi 11 juin 2019, 17:48 (il y a 13 jours)

Le toussotement des marmites réveillait
un ventre à la demande et jamais satisfait.

Le patio exultait du parfum de grand-mère
Elle fredonnait ses airs au linge étendu
nostalgique, pensait à son amour perdu
fils des deux Espagnes éclatées par la guerre

Des châtaignes bouillies au creux de ma menotte
je bravais le brouillard grelottant des usines
franchissais apeuré le portail triste et sombre
de la cour emmurée et grise de septembre
Mon index suivait les profondes cicatrices
des pupitres en bois aux encriers éteints
rêves coagulés des nuits, aux lendemains
secs des badines, des soutanes castratrices

Dimanche dénouait les lacets des sentiers
croquait, à pleines dents, l’acidité des pommes
chapardait le soleil, des collines, des prés
voûtés sous le crachin insistant de l’automne
d’une baie famélique, avalant par poignées
les cargos qui craquaient, sous les serres des grues
Ils jetaient en pâture aux longs quais oxydés
les tignasses rouillées des sirènes déchues.

Fil complet :