Villanelle pour un frelon

par Périscope @, jeudi 27 juin 2019, 09:01 (il y a 119 jours)

Villanelle pour un frelon


Follement un noir frelon,
Un soir chaud de canicule,
Est entré dans la maison.

Non pas avec un torchon,
Ce qui serait ridicule,
Mais un journal pour bâton,

Fit que le méchant frelon
Tomba net sous ma férule.
Mais soudain, comme un dragon,


Il revécut, furibond,
Me piqua les testicules.
Je tombai là moribond.

Par chance, dans le salon,
Tu entras toute crédule,
Murmurant une chanson.

Et soudain le noir frelon
Quitta mes deux tubercules,
Pour sur ton bras, doux et rond,
Se poser comme une bulle.

Fil complet :