fan-à-tique

par sobac @, jeudi 27 juin 2019, 10:48 (il y a 119 jours)

Écrit comme cela c'est plus rigolo,
fan-a-tique, sinon je tique.
Ce mot renforce trop l'ego,
paté-tique.
De fan, je retiens, admirateur sans états d'âme,
çà frise le slogan, d'une denrée au parmesan,
de tique, çà suscite, l'acarien parasite,
je n'aime pas les rites.
Étant adepte,
que chacun a sa fête,
sur cette terre, nous ne sommes,
ni soumis, ni dominants,
seulement, un être,
avec pour talent,
celui de vivre égalitairement.
Autrement, mouton de Panurge devenu,
manipuler sera votre statut.

fan-a-tique rime avec bernique.
Endémique.
Alors je réplique
gare a la vénération,
rien n'est plus bidon,
qu'un humain aux comédons,
qui plus est, quand il perd la raison.
En l'absence de différences,
votons pour l'égalité des chances.
Alors si sur l'autel de machiavel,
refusez de faire parti du cheptel.
La liberté n'a pas de prix,
des gens l'on payer de leur vie.
rien n'est plus beau que l'idéal,
quand il n'est pas féal,
rien n'est plus beau que l'horizon
quand il n'est pas saturé de tourbillon

Fil complet :