mouvement

par seyne, vendredi 05 juillet 2019, 09:39 (il y a 163 jours) En réponse à Périscope

Je ne suis pas partie du tableau pour écrire le poème, disons qu'il s'est inséré dans le fil des associations. Ce qu'il y a de commun dans nos trois "interprétations" de la scène c'est quelque chose de secret du corps, qui renvoie à une sexualité dissimulée et contrainte par tout ce blanc. Que je parle de virginité et de sueur, que tu voies une servante secrètement amoureuse et une femme dans l'attente sexuelle, ou qu'Annie pense à des lesbiennes à l'ère victorienne, on est dans le même registre.

Fil complet :