Le virus de la rime

par sobac @, jeudi 11 juillet 2019, 10:02 (il y a 75 jours) En réponse à Périscope

de belles rimes, pur un virus a fleur de peau


Une rime en voyage

Il y avait une rime en bout de page, voyage
Le sac était prêt, et mes souliers aussi
Restez l’itinéraire, mais ce n’est jamais un souci
Quand t’as le temps d’improviser en matant les nuages

La rime me rattrapait me parlait d’aventures
Loin des tracas de la vie, bien plus loin que la périphérie
Vers un univers sans règles préétablies
À la frontière des songes qui ont la vie dure

Le voyage serait une succession de belles images
Un condensé d’instants volés au temps
Des moments d’exaltations intenses assurément
Avec des arrêts inattendus en gare de triage

D’innombrables carrefours m’indiquant d’autres détours
Quelques impasses les jours de spleen
Mais aussi des boulevards avec d’authentiques héroïnes
Et puis des rues encore et toujours, chaque jour

Il y aurait bien sur les odeurs qui donnent la direction
Quand perdu, seul, sans la moindre tune
Un signe, un instinct orientent les pas vers la lune
De ces nuits bercées par des paroles de vagabonds

Au hasard des rencontres, des aléas, et autres et cætera,
Viendront s’ajouter des discussions passionnantes
Des idées en devenir et des utopies permanentes
Avec le brin de folie nécessaire à cet Himalaya

Quand l’occasion fera une pirouette en chanson
La rime en voyage dansera sur mes empreintes
Et les nuits deviendront des issues loin de mes craintes
Dans une symphonie d’émotions et de tourbillons

Le jour où la page sera tournée, la rime endormit,
Les pas fatigués d’avoir trop imaginé l’azur étoilé.
L’heure sonnera au carillon enfin décidé à sonner
Le temps du voyage, de la rime amie, plus besoin d’alibis

Fil complet :